Economie politique



Note de lecture

 

Livre de Jean-Joseph Boillot,

La confiance dans la capacité des humains à trouver par le jeu des utopies réelles et d’une sagesse renouvelée des solutions à la crise évidente de notre civilisation industrielle et d’une mondialisation devenue chaotique. Elles ne rendent inéluctable ni la perspective de l’effondrement, ni celle de la dystopie d’une société de surveillance plus ou moins totalitaire.



Note de lecture

 

Livre de Bruno Latour

Ce livre propose une nouvelle manière de concevoir une politique qui prenne en compte les enjeux écologiques, l’explosion des inégalités, en repensant les relations entre le Local et le Global. De nombreux thèmes sont abordés : mondialisation, nation, frontière, régulation, migrations, opposition gauche /droite, le local et le global.

L’intérêt de ce livre est de nous nous proposer et de nous aider à changer notre conception de ce qu’est un territoire, « un terrain de vie ».



Note de lecture

 

Livre de Gaël Giraud et Felwine Sarr

Nous manquons d’un grand projet. Un grand projet qui offre des fins universalisables qui peuvent engager les uns et les autres dans une construction sociétale positivement qualifiée.L'économie n'est pas une finalité mais un moyen. Les auteurs proposent de faire advenir une pensée de l'économie relationnelle et aussi de modifier les structures épistémologiques de nos sociétés.



Note de lecture

Hegel est le premier philosophe à avoir perçu la dimension du « devenir » dans toute son ampleur. L’histoire de l’humanité, la succession des époques ne sont pour lui rien d’autre que le déploiement de l’esprit universel. Où tout est mû par un puissant moteur intérieur : la dialectique. Comment fonctionne-t-elle ? où s’achève l’histoire ? Sommes-nous de simples spectateurs ou acteurs ? Hegel ouvre une formidable perspective sur la dynamique de notre vie.

La grande découverte de Hegel est : « Tout est en perpétuel mouvement », tout change. La pensée centrale de Hegel : la dialectique est le moteur de la pensée

 



Note de lecture

La question de l’individualité est l’une des plus importantes auxquelles Dewey a accordé son attention (indiviudalism old and new)

L’individualité constitutive de l’individu moderne , n’est pas celle d’un atome, comme le mauvais libéralisme a fini par en imposer l’idée, mais la concrétisation des échanges et des interactions qui s’actualisent dans des contextes d’actions qui constituent la matrice sociale de l’histoire



Note de lecture

Derrière la montée du populisme en Europe, aux Etats Unis, au Brésil, « derrière les apparences débridées du Carnaval populiste, se cache un travail acharné de dizaines de spin doctors, d’idéologues, et de plus en plus souvent, de scientifiques et d’experts en Big Data, sans lesquels les leaders populistes ne seraient jamais parvenus au pouvoir »

Les ingénieurs du chaos sont en train d’inventer une propagande adaptée à l’ère des selfies et des réseaux sociaux et, ce faisant transforment la nature même du jeu démocratique



Note de lecture

Ce livre s’intéresse aux échecs de nos actions qui sont dus non pas d’un défaut de connaissance, mais d’un surcroît de réflexion ; non pas d’un manque d’effort, mais d’un excès de vouloir » p7 Et plus précisément « Certains états hautement désirables tels que l’aisance gracieuse dans le mouvement, un sommeil rapide et profond, ou une conduite parfaitement naturelle, font partie de ces états réfractaires au vouloir, qui ont propriété d’être rendus impossibles du seul fait d’être poursuivis.

Dans son livre Romain Graziani aborde différents états réfractaires au vouloir

  • Il évoque « nos tentatives d’atteindre un état mental particulier ( se rappeler un nom, se plonger dans un état d’oubli bien faisant, le sommeil, être inspiré ou créatif) ».
  • Il porte  aussi une attention « aux états que l’on tente de produire en autrui , aux efforts souvent contre-productifs pour susciter certaines impressions ou faire naitre des sentiments jugés désirables ».
  • Et il dit  s’attarder « sur la tentative proprement politique des gouvernants pour transformer le peuple, promouvoir une morale politique, et instaurer un règne d’ordre et de vertu »p16
  • L'auteur insiste

L'auteur insiste sur l’importance de l’écoute du corps

 



Article publié

Résumé

Face aux défi s écologiques, sociaux et économiques engendrés par notre mode de développement, il est vital de changer notre manière d’être au monde. Plusieurs visions de l’individualisme s’entrechoquent. Retour sur une notion philosophique polysémique.

https://www.revue-projet.com/



Article publié

Interview avec Dominique Bourg, professeur de philosophie, spécialistes des questions environementales



Note de lecture

Ce livre, s’inspirant de Spinoza, propose une approche spécifique de l’histoire du monde et de la Chine en peu de pages. Pour l’auteur il nous faut comprendre l’histoire comme une totalité « Il nous faut appréhender le monde comme un tout qui ne cesse de se transformer, qui est intelligible à partir de la transformation à l’œuvre en lui et ne l’est que de cette façon. ». Il applique cette approche à la Chine et mais aussi  à l’histoire du développement de la relation marchande  en Europe puis dans le monde. Il présente l’histoire de cette relation marchande comme une réaction en chaîne non maitrisée qui a structuré en plusieurs étapes la vie économique , sociale et intellectuelle des pays européens et de tous les pays qui ont adopté cette relation marchande.

Pages