Liste des notes de lecture rédigées/publiées

Choisissez une rubrique | Cliquez sur le titre d'une note pour la lire dans son intégralité.

1 - 15 sur 75 notes(s) de lecture trouvée(s)


Note rédigée en Janvier 2024
L’hypothèse K. La science face à la catastrophe écologique

Livre de Aurélien Barrau

La disparition de la vie sur Terre n’est pas une cause parmi d’autres des nombreux problèmes écologiques. Elle est en tant que  telle le problème. Le rôle que la science peut et doit jouer dans cette situation sans précédent est immense. La science devrait se faire arme de subversion massive.
La science n’est pas la technique, mais leur complicité est indéniable, la notion de techno-science désigne une alliance de fait. Proposition : penser la production des techniques comme un développement littéralement cancéreux. Puisqu’en grec ancien karkinos désigne le crabe, cette hypothèse pourrait être nommée « hypothèse K. » (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)

 



Note rédigée en Août 2023
Le yoga, nouvel esprit du capitalisme

Livre de Zineb Fashi 

L'objet du présent livre est l'histoire du yoga moderne qui s'est déroulée en importante partie aux Etats Unis et plus précisément en Californie.L'intention l’autrice était de montrer « la profondeur du remodelage des compréhensions du yoga à l’aune des valeurs modernes et de son intégration à une société capitaliste de consommation ». (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Juillet 2023
L’intelligence artificielle et les chimpanzés du futur. Pour une anthropologie des intelligences

Livre de Pascal Picq

Les intelligences artificielles, celles d’aujourd’hui et celles à venir, ne seront jamais homologues aux intelligences humaines. Tout simplement parce qu’elles ne procèdent pas de la même évolution. Par contre nous partageons des formes d’intelligences homologues avec les grands singes.L’évolution des machines se montre très différente de celle du vivant par ses différences structurales fondamentales. Les neurones des machines sont des fonctions mathématiques et non pas des cellules artificielles. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Juillet 2023
Darwin et l’évolution expliqués à nos petits enfants

Livre de Pascal Picq

D’un point de vue évolutionniste, nous savons deux choses très importantes : premièrement, plus il y a de la diversité, plus il y a des chances pour que les lignées s’adaptent aux périodes des crises et, deuxièmement, les espèces ou les lignées n’évoluent pas seules, elles coévoluent avec les autres espèces, autrement dit avec leurs communautés écologiques. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Juin 2023
Tempête dans le bocal. La nouvelle civilisation du poisson rouge

Livre de Bruno Patino

 Toutes les études que nous avons montrent le lien entre la fragilité en termes de santé mentale et un degré d’utilisation des médias sociaux. Les réseaux sociaux ne connaissent, pour le moment, ni frontières, ni contre-pouvoir. Les deux forces qui les caractérisent, l’accélération et l’ordonnancement, provoquent une déflagration dont aucun pouvoir ne sort indemne. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Juin 2023
La Civilisation du poisson rouge Petit traité sur le marché de l’attention

Bruno Patino

Le nouveau capitalisme numérique est un produit et un producteur de l’accélération générale. Il tente d’augmenter la productivité du temps pour en extraire encore plus de valeur. Le temps du combat est arrivé, non pour rejeter la civilisation numérique, mais pour la transformer dans sa nature et retrouver l’idéal humaniste qui motivait les premiers utopistes de l’éclosion numérique. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Décembre 2022
La petite fabrique de l’inhumain

 

Dans son ouvrage Marylin Maeso revisite le roman La Peste de Camus pour saisir, à la racine, les rouages de la déshumanisation. L’objectif de son essai est de prendre acte des insuffisances de l’appréhension de l’inhumain dans les cas extrêmes et de montrer que « l’inhumain s’enracine dans ce qu’il y a de plus humain, c’est à même l’expérience quotidienne qu’il faut tâcher de le déceler ». En s’affranchissant « d’un carcan mémoriel sédimenté en stéréotypes comme celui du sensationnel qui nous aveugle, elle nous invite « à rééduquer notre perception pour la sensibiliser aux petites compromissions, inflexions et résignations qui irriguent nos échanges et nos interactions, qu’on croit anodines et qui pourtant s’agglomèrent en silence pour préparer insidieusement un terreau favorable au pire ». (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Novembre 2022
Une étrange obstination

 

Dans ce livre Pierre Nora retrace son  parcours : cinquante-sept ans de Gallimard et trente-cinq ans d’enseignement supérieur et de recherche, plus de mille livres édités, sept volumes des Lieux de mémoire, quarante ans à la tête de la revue Débat. En faut-il davantage pour justifier le titre ? Toute sa vie a été écartelée entre l’édition et une vraie production personnelle. L’étrange obstination fait aussi référence aux objectifs poursuivis dans les différentes composantes de sa vie professionnelle : « mettre l’histoire et la culture au cœur de l’identité nationale française » (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Septembre 2022
Le miracle Spinoza

Livre de Fréderic Lenoir

La pensée de Spinoza constitue une véritable révolution politique, religieuse, anthropologique, psychologique et morale. En prenant la raison pour seul critère de la vérité, il se place d’emblée dans l’universel et l’intemporel, car elle est la même pour tous les hommes de tous les temps. Il bâtit une philosophie globale qui ne fait plus la séparation entre le créateur et la création, le spirituel et le matériel mais qui appréhende dans un même mouvement l’homme et la nature, l’esprit et le corps, la métaphysique et l’éthique. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Mai 2022
Le miracle de la guérison. Les capacités extraordinaires de l’organisme

Livre du Docteur Nadia Volf 

 Ce livre est très centré sur l’acupuncture et sur le rôle du cœur dans le système des méridiens.Notre cœur ne se réduit pas à une simple pompe électrique qui propulse le sang à travers les vaisseaux sanguins ; c'est aussi la source d'énergie électromagnétique la plus puissante de l'organisme. À l'instar du système sanguin, qui irrigue chaque cellule de notre corps, le système cardiaque, avec ses ondes électromagnétiques, a une action régulatrice sur l'activité de toutes nos cellules via les méridiens d'acupuncture. Nous avons en nous d’incroyables capacités d’autoguérison. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Mai 2022
Le grand récit. Introduction à l’histoire de notre temps

Livre de Johann Chapoutot

« L’histoire n’est pas une réalité brute, mais aussi, voire surtout, le récit que l’on en fait, à l’échelle individuelle comme à l’échelle des groupes et sociétés, pour donner sens au temps, au temps vécu, au temps qui passe ». La quête de sens, c’était jadis l’affaire des théologiens qui cherchaient la main de Dieu dans l’histoire. Entre les Lumières (début du XVIII siècle) et la Grande Guerre (début du XX siècle), le théologique a cédé la place au politique : dans l’Occident on rechercha le sens dans ces religions séculières (Raymond Aron) que furent le communisme, le fascisme et le nazisme, mais aussi le libéralisme et ses avatars (ultra, néo) ainsi que toujours plus couru semble -t-il le complotisme depuis que les « grands récits sont devenus sont entrés en déshérence ". L’histoire, au-delà de la discipline ou de la science, est un art de lire et vivre le temps, un art littéraire sensible au cœur et à la raison » (4ème de couverture) (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Avril 2022
No Demos ? Souveraineté et démocratie à l’épreuve de l’Europe

Livre de Céline Spector 

L'ojectif de ce livre est de nous aider à repenser nos concepts de souveraineté, de démocratie, de peuple. Dans une période de profonds changements (culturels, géopolitiques, économiques, écologiques) dans lesquels nous sommes, il est très important de revoir et critiquer les concepts que nous utilisons pour bâtir nos discours et nos argumentations que nous pensons rationnels. En s’appuyant sur l’exemple historique de la formation de la fédération des Etats Américians et L’Esprit des lois de Montesquieu , de la conception du peuple selon le philosophe Habermas, ce livre fait le pari qu’une République fédéraliste européenne est possible . (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Mars 2022
Devenir Vivants

Livre de Séverine Kodjo-Grandvaux 

Cet essai appelle à porter sur la Nature un regard nouveau, radicalement différent à celui qui a permis à la modernité occidentale de piller une large part de la planète. Nous ne sommes pas dans l’univers, nous sommes l’univers. Une nouvelle manière d’être au monde en vibrant avec le tout-vivant, pas seulement en harmonie avec le cosmos, mais surtout en éveil, à l’écoute, et transformer l’écologie en une échologie, c’est à dire une éthique et une poétique de la résonance (4ème de couverture ) (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Novembre 2021
Soi-même comme un roi. Essai sur les dérives identitaires

Livre de Elisabeth Roudinesco

La culture identitaire,est devenue l’une des réponses à l’affaiblissement de l’idéal collectif, à la chute des idéaux de la révolution et aux transformations de la famille. C’est alors qu’on a pu dire que les luttes dites sociétales se substituaient aux luttes sociales., tout comportement devient identitaire : les manières de manger, de faire l’amour, de dormir, de conduire sa voiture

Plus la globalisation économique s’affirme, plus s’intensifie, en contrepoint, les angoisses identitaires et en réponse les assignation identitaires . (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note rédigée en Septembre 2021
Utopies made in monde. Le sage et l’économiste

Livre de Jean-Joseph Boillot,

La confiance dans la capacité des humains à trouver par le jeu des utopies réelles et d’une sagesse renouvelée des solutions à la crise évidente de notre civilisation industrielle et d’une mondialisation devenue chaotique. Elles ne rendent inéluctable ni la perspective de l’effondrement, ni celle de la dystopie d’une société de surveillance plus ou moins totalitaire.

Pages