globalisationn



Note de lecture

Livre de Elisabeth Roudinesco

La culture identitaire,est devenue l’une des réponses à l’affaiblissement de l’idéal collectif, à la chute des idéaux de la révolution et aux transformations de la famille. C’est alors qu’on a pu dire que les luttes dites sociétales se substituaient aux luttes sociales., tout comportement devient identitaire : les manières de manger, de faire l’amour, de dormir, de conduire sa voiture

Plus la globalisation économique s’affirme, plus s’intensifie, en contrepoint, les angoisses identitaires et en réponse les assignation identitaires . (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note de lecture

Livre de Christpher Lash

La culture occidentale est en crise. Le Narcisse moderne, terrifié par l’avenir, méprise la nostalgie et vit dans le culte de l’instant ; dans son refus proclamé de toutes les formes d’autorité, il se soumet à l’aliénation consumériste et aux conseils infantilisants des experts en tout genre. Lasch met en lumière ce paradoxe essentiel qui veut que le culte narcissique du moi en vienne, in finé , à détruire l’authentique individualité ;

« Si la culture du narcissisme apparaît comme un livre prophétique, c’est parce qu’en décrivant avec une précision remarquable, sur la base de données empiriques déjà disponibles à l’époque (années 1970), les formes d’individualisation requises par le capitalisme de consommation, Lash délimitait en même temps par avance le cadre psychologique et intellectuel très étroit à l’intérieur duquel devraient dorénavant se débattre les militants de toute gauche moderne »

(Préface de Jean-Claude Michéa)