innovation



Note de lecture

Bruno Patino

Le nouveau capitalisme numérique est un produit et un producteur de l’accélération générale. Il tente d’augmenter la productivité du temps pour en extraire encore plus de valeur. Le temps du combat est arrivé, non pour rejeter la civilisation numérique, mais pour la transformer dans sa nature et retrouver l’idéal humaniste qui motivait les premiers utopistes de l’éclosion numérique. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note de lecture

Livre de Bruno Patino

 Toutes les études que nous avons montrent le lien entre la fragilité en termes de santé mentale et un degré d’utilisation des médias sociaux. Les réseaux sociaux ne connaissent, pour le moment, ni frontières, ni contre-pouvoir. Les deux forces qui les caractérisent, l’accélération et l’ordonnancement, provoquent une déflagration dont aucun pouvoir ne sort indemne. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note de lecture

Livre de Pascal Picq

D’un point de vue évolutionniste, nous savons deux choses très importantes : premièrement, plus il y a de la diversité, plus il y a des chances pour que les lignées s’adaptent aux périodes des crises et, deuxièmement, les espèces ou les lignées n’évoluent pas seules, elles coévoluent avec les autres espèces, autrement dit avec leurs communautés écologiques. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Note de lecture

Livre de Pascal Picq

Les intelligences artificielles, celles d’aujourd’hui et celles à venir, ne seront jamais homologues aux intelligences humaines. Tout simplement parce qu’elles ne procèdent pas de la même évolution. Par contre nous partageons des formes d’intelligences homologues avec les grands singes.L’évolution des machines se montre très différente de celle du vivant par ses différences structurales fondamentales. Les neurones des machines sont des fonctions mathématiques et non pas des cellules artificielles. (Cliquez sur le titre pour lire la note de lecture)



Article publié

Le propos de la présente contribution est de montrer que la notion de valeur sociale du « carbone non émis dans l’atmosphère » - que la COP 21 a appellé de ses vœux - peut être considérée comme la manifestation d’une nouvelle conception de ce que pourrait être la valeur économique. Dans cette nouvellé conception de la valeur, il s’agira de préciser ce que pourrait être une « valeur économique sociale» du carbone et non plus « une valeur sociale, économique et environnementale» comme le suggère l’accord de Paris.



Article publié

Analyse critique du rapport de la Commission Attali (2007-2008) sur "La libération de la croissance"